LE CRÉDIT D’IMPOT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE (CITE)

LE CRÉDIT D’IMPOT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE (CITE)

2016 @batirox 0

Cet article fera l’objet de modifications en  2018.

Accessible aux propriétaires occupants et locataires, le crédit d’impôt pour la transition énergétique vous permet de déduire de vos impôts 30 % des dépenses d’équipements et/ou de main d’œuvre pour certains travaux de rénovation énergétique  (montant de dépenses éligibles, plafonné à 8 000 euros par personne et majoré de 400 euros supplémentaires par personne à charge).

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique concerne les dépenses d’acquisition de certains équipements fournis par les entreprises ayant réalisé les travaux et/ou de main d’œuvre pour certains travaux d’isolation des parois opaques. Ces équipements et matériaux doivent satisfaire à des critères de performance

Prolongation du crédit d’impôt transition énergétique (CITE)

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique en vigueur concerne les dépenses de travaux payées à compter du 1er septembre 2014 (loi de finances initiale pour 2015) et a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2018 (loi de finances initiale pour 2018).

Crédit d’impôt transition énergétique et éco-prêt à taux zéro: On peut désormais cumuler

Vous avez maintenant une bonne raison de vous lancer dans des travaux d’économie d’énergie. Les particuliers pourront désormais cumuler le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) et l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) en cas de travaux d’amélioration énergétique.

Jusqu’ici, le cumul n’était possible que sous certaines conditions de ressources. Cette nouvelle mesure, applicable depuis le 1er mars, doit être inscrite dans la loi de finances rectificative du printemps.

Le crédit d’impôt transition énergétique permet un allègement fiscal de 30% pour des travaux de rénovation énergétique dans la résidence principale ou pour l’acquisition d’équipements permettant des économies d’énergie (chaudières à haute performance énergétique, appareils de régulation de chauffage, etc.), et ce dès la première dépense effectuée. Applicable depuis le 1er septembre 2014, il a été reconduit jusqu’au 31/12/2018.

Avant le 1er mars, le cumul de l’éco-PTZ et du CITE n’était accordé que lorsque le montant des revenus du foyer fiscal ne dépassait pas 25.000 euros pour une personne seule et 35.000 euros pour un couple, majorés de 7 500 € supplémentaires par personne à charge. Le revenu n’est désormais plus pris en compte pour accorder ce cumul à un particulier.